Y aurait-il des augmentations de salaire en 2014 ?

11

negocier salaire

Le cabinet de conseil AON Hewitt prévoit dans une enquête que les salariés devraient s’attendre à une nouvelle année 2014 avec des augmentations de salaires modérées.

Les salaires français devraient augmenter, en effet, d’environ 2,8%, tout secteur et toute taille d’entreprise confondus. Ceci revient à une hausse autant que les 3 années révolues.


Une augmentation des salaires qui permettra aux ménages de maintenir, si ce n’est pas d’améliorer, leur niveau de pouvoir d’achat, elle reste cependant au deçà des hausses de 3,2 à 3,5% par an qu’avaient vues les salaires d’avant la crise.

AON Hewitt révèle aussi dans son enquête que la majorité des augmentations de salaire seront individuelles. 90% des entreprises déclarent pratiquer les augmentations individuelles Les entreprises interrogées préfèrent en effet des augmentations personnelles au cas par cas. 90% de ces entreprises déclarent pratiquer les augmentations individuelles, c’est une autre façon, jugent-elles, de récompenser les salariés les plus performants.

D’ailleurs, ce sont les augmentations individuelles qui s’avèrent les plus intéressantes. Les entreprises recensées avouent que les enveloppes prévues aux augmentations des salaires individuelles seront d’environ 2,5%, alors que les autres augmentations généralisées seront uniquement de 1,2%.

C’est l’aéronautique, la chimie ou encore la pharmacie qui sont les secteurs qui gâtent le mieux leurs salariés, par opposition à ceux qui bossent dans les secteurs de la construction automobile ou dans les transports. Cependant, un peu moins de 5% des entreprises déclarent geler les salaires, leurs salariés ne seront pas augmentés.

Quand et comment demander une augmentation de salaire ?

Il faudrait, tout d’abord, savoir que l’employeur n’est jamais  contraint d’augmenter les salaires, sauf respecter la revalorisation du Smic janvier 2014 et des salaires conventionnels. Le salarié  peut se manifester pour essayer de négocier une augmentation de son salaire.

Si l’employeur projette des entretiens annuels d’évaluation, le salarié peut alors en profiter pour solliciter de son employeur une augmentation salariale. Si, par contre, Si cet entretien annuel d’évaluation n’est pas prévu, ou si le salarié estime que son salaire devrait être revalorisé,  il lui est possible de demander un entretien individuel avec son patron à n’importe quel moment.